Archives

1993: M. Kamto et 31 compagnons sont chassés de l'université de Yaoundé

Purification ethnico-politique à l'université de Yaoundé. Après les étudiants « parlementaires », les professeurs d'une « certaine région » sont à leur tour frappés. Le meurtre du jeune Kamga Djengoue sert de ciment à toutes sortes de « règlements de comptes »



La lecture des articles est reservée aux inscrits.

Cliquer ici pour vous inscrire

Deja Inscrits? Se connecter