Dossier spécial

Portraits parallèles: les régimes Ahidjo et Biya passés au crible

Que chacun se fasse son opinion.



La lecture des articles est reservée aux inscrits.

Cliquer ici pour vous inscrire

Deja Inscrits? Se connecter


Fochir 16-Nov-2018

Il faut être hors du Cameroun et particulièrement en Europe pour comprendre que notre pays a perdu son prestige d'antan. Par exemple, le permis de conduire béninois est reconnu et convertible en Belgique pourtant celui du Cameroun ne l'est pas. À quoi sert notre diplomatie? C'est triste mais c'est la réalité

LAURINS77 17-Nov-2018

Je continu à penser que c’est feu Ahidjo qui nous a plongé dans la merde

benjo 17-Nov-2018

C'est vrai qu'il aurait pu avoir plus de nez pour choisir son successeur. Sur ce plan Ahidjo est à condamner. Mais son sucesseur n'était pas obligé d'être aussi nul